Garantir un Accès Abordable aux Soins de Santé

L’accès aux soins de santé est au cœur de notre démarche. C’est pourquoi nos programmes se concentrent sur les principaux enjeux de santé publique et peuvent couvrir l’ensemble du parcours de soin : prévention, détection, traitement et soins, en passant par le diagnostic précoce et l’accès.

Nous avons toujours soutenu les sociétés à travers le monde et nous en sommes fiers. Afin de perpétuer cette vocation, nous avons lancé Sanofi Global Health en avril 2021. Créée dans une démarche de durabilité, cette entité autonome à but non lucratif vise à commercialiser des produits à des prix abordables (ou à en faire don si nécessaire) et à soutenir le renforcement des capacités locales. Elle s’adresse à 40 pays à revenu faible ou intermédiaire afin de proposer une liste initiale de 30 médicaments essentiels, dont des traitements contre les maladies cardiovasculaires, le diabète, le cancer, le paludisme et la tuberculose.

Dr Ariany Widiastuty examine Salim au centre de santé public de Penyengat dans la province de Jambi, en Indonésie

Lutter contre les maladies non transmissibles

Sanofi Global Health s’emploie tout particulièrement à lutter contre les maladies non transmissibles (MNT) qui causent 41 millions de décès par an.1 Parmi ces décès, 37 % surviennent de façon prématurée et touchent des personnes âgées de 30 à 69 ans. Les maladies cardiovasculaires sont les maladies non transmissibles les plus meurtrières.2 Les MNT surviennent de manière disproportionnée dans les pays à revenu faible ou intermédiaire, qui recensent plus de 85 % des décès prématurés.

En Afrique subsaharienne où la majeure partie de la population vit loin des établissements de santé offrant des stratégies de prévention et d’intervention spécialisées, les maladies cardiovasculaires sont l’une des principales causes de morbidité et de mortalité et tuent chaque année plus que le VIH/SIDA, les troubles néonatals et le paludisme. 3,4,5 Il s’agit de la seule région du monde où la mortalité due aux maladies cardiovasculaires est en hausse.6 Le fardeau financier que ces maladies représentent est à l’origine d’une nouvelle crise de santé publique qui a paralysé de nombreux systèmes de santé.7,8

C’est pourquoi nous avons lancé un partenariat sur plusieurs années et dans plusieurs pays entre Sanofi Global Health et Medtronic LABS ; il permettra d’élargir l’accès aux soins de santé aux personnes les plus démunies atteintes d’hypertension et de diabète. Dans le cadre de ce programme développé dans un premier temps en Tanzanie et en Sierra Leone, nous allons travailler de concert pour mettre à profit des initiatives de santé digitale et nous associer aux systèmes de santé locaux, afin d’améliorer la sensibilisation aux maladies, le diagnostic et la gestion du diabète et de l’hypertension.

Nous luttons également contre les MNT au Cambodge, en collaboration avec Medtronic Labs et reach52, qui permet un accès exclusif à des services de santé via ses plateformes et produits de santé.

Ces programmes serviront de modèle aux futures initiatives de gestion des maladies chroniques pensées pour les communautés. Ils sont en outre conçus pour soutenir les systèmes de santé dans leur déploiement d’une couverture universelle et répondre aux Objectifs de développement durable des Nations unies.

Accompagner les personnes atteintes de maladies rares

Même dans les pays dotés de systèmes de santé développés, de nombreux obstacles peuvent empêcher l’accès aux soins. Certains patients ne possèdent pas d’assurance maladie, bénéficient d’une couverte limitée ou ne vivent tout simplement pas dans un pays dont le système de santé rembourse le prix des traitements. Afin de ne laisser personne pour compte, nous travaillons également avec les autorités sanitaires et des groupes de patients pour fournir un traitement gratuit aux personnes atteintes de troubles lysosomaux. Lancé à l’origine aux États-Unis en 1991, notre programme d’accès caritatif accompagne désormais plus de 3 300 personnes atteintes de cinq types de troubles du stockage lysosomal, dans plus de 70 pays sur six continents. Après avoir été approuvé au Mozambique et au Sénégal, ce programme a ensuite été élargi à d’autres pays.

En 2021, un total de 110 000 doses ont été distribuées gratuitement, permettant à plus de 1 000 patients atteints de maladies rares de bénéficier d’un traitement.

En savoir plus

Les personnes atteintes de maladies rares se sentent souvent isolées et doivent expliquer ce dont elles souffrent à leur médecin. Danielle Dong, scientifique chez Sanofi, explique l’importance des registres de maladies pour souder les communautés. Ces registres aident par ailleurs à la fois les patients, les médecins et les scientifiques

Élaborer un plan d’accès mondial

Pour de nombreuses personnes, le prix n’est pas le seul obstacle à l’accès. La rapidité avec laquelle les nouveaux médicaments sont mis sur le marché dans les différents pays en est un également. C’est pourquoi nous œuvrons à développer un plan d’accès mondial pour tous nos nouveaux produits, de sorte qu’ils soient disponibles sur tous les marchés sélectionnés dans les deux ans qui suivent leur premier lancement. Cette ambition audacieuse permettra de garantir que des millions de personnes supplémentaires recevront des traitements rapidement et que des milliers de vies seront sauvées. En 2021, nous avons lancé un plan pilote d’accès mondial pour l’un de nos nouveaux traitements et développer ainsi un schéma directeur pour l’avenir.

 

1 Organisation mondiale de la santé (2021). Maladies non transmissibles. Publié le 13 avril 2021 ; consulté le 3 mars 2022.

2 University of Oxford (2019). Our World in Data: causes de mortalité. Consulté le 3 mars 2022.

3 Organisation mondiale de la santé (2021). Maladies non transmissibles. Publié le 13 avril 2021 ; consulté le 3 mars 2022.

4 Bulletin de l’OMS Volume 96(3) ; 1er mars 2018.

5 University of Oxford (2019). Our World in Data: causes de mortalité. Consulté le 3 mars 2022.

6 Amegah KA (2018) Tackling the Growing Burden of Cardiovascular Diseases in Sub-Saharan Africa. Circulation 138:2449-2451. doi : 10.1161/CIRCULATIONAHA.118.037367.

7 Institute for Health Metrics and Evaluation (2018) Findings from the Global Burden of Disease Study 2017. Lancet Global Burden of Disease

8 Harvard School of Public Health and World Economic Forum (2018) The Global Economic Burden of Non-Communicable Diseases. Report.

Nos politiques de prix aux États-Unis

Trop d’Américains ont encore du mal à payer leurs médicaments et leurs traitements, car ces dépenses ne sont pas prises en charge. Établies en 2017, nos principes directeurs de fixation des prix aux États-Unis visent à encourager une culture de la transparence approuvée non seulement par notre industrie, mais aussi par l’ensemble du secteur de la santé. Les résultats présentés dans notre rapport sur nos principes directeurs de fixation de prix pour 2022 montrent que le prix net moyen de notre portefeuille de médicaments aux États-Unis a baissé pour la sixième année consécutive.

Lisez notre rapport sur nos Principes Directeurs de Fixation de Prix 2022