R&D pour les besoins non-satisfaits

Agir pour les communautés les plus vulnérables

Dans le cadre de notre stratégie de R&D visant à venir en aide à ceux qui en ont le plus besoin, nous développons des vaccins et des médicaments pour éliminer la polio, la maladie du sommeil et la mortalité par cancer chez l’enfant. Les nombreuses inégalités que la pandémie de COVID-19 a fait ressortir nous ont conduits à renouveler notre engagement sociétal.

Dans le cadre de notre stratégie d’engagement sociétal, nous renforçons notre R&D pour venir en aide aux communautés vulnérables.

  • Polio : L’une de nos grandes priorités est de contribuer à l’éradication de la polio. Sanofi est partenaire de l’Initiative mondiale pour l’éradication de la polio depuis près de 30 ans et a fourni des vaccins contre cette maladie à l’UNICEF, à des prix préférentiels, par l’intermédiaire de GAVI, l’Alliance du vaccin – un organisme qui s’emploie à vacciner les populations de 73 des pays les plus pauvres afin d’éradiquer la polio.
  • La maladie du sommeil, l’une des maladies tropicales parmi les plus négligées, frappe les populations les plus pauvres vivant en Afrique sub-saharienne. Depuis de nombreuses années, Sanofi collabore avec la DNDi pour développer et fournir des médicaments innovants afin que les patients vivant dans les régions les plus reculées aient accès à des traitements. Nous collaborons également avec l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) en faisant des dons de médicaments et en apportant une aide financière pour le déploiement de programmes sur le terrain.
  • Cancer de l’enfant : Un enfant atteint d’un cancer dans un pays à revenu faible et intermédiaire a quatre fois plus de risques d’en succomber qu’un enfant vivant dans un pays à revenu élevé. Pour combattre cette inégalité, nous allons développer des médicaments innovants pour éliminer la mortalité par cancer chez l’enfant.

Lutte contre la maladie du sommeil

Parasitose à transmission vectorielle potentiellement mortelle, la maladie du sommeil est présente en Afrique sub-saharienne et menace la santé de près de 65 millions de personnes. Tout l’enjeu de la lutte contre cette maladie réside dans la simplification de son traitement et dans l’amélioration de l’accès aux soins. Depuis 2009, Sanofi et la DNDi développent des médicaments innovants par voie orale pour simplifier l’accès au traitement, éviter les hospitalisations et sauver des vies.

Partenariat avec l’OMS

Depuis 20 ans, Sanofi et l’OMS collaborent pour lutter contre les maladies tropicales négligées, en particulier la maladie du sommeil, grâce à des dons de médicaments et des aides financières permettant de renforcer les capacités sur le terrain et les campagnes de dépistage. Ces efforts continus et notre contribution durable ont permis d’annoncer, en août 2020, que cette maladie avait été éliminée au Togo et, plus récemment, en mars 2021, en Côte d’Ivoire – et qu’elle ne constituait plus une menace pour la santé publique dans ces pays. Notre partenariat avec l’OMS a été renouvelé pour cinq ans en 2021, afin de parvenir à l’élimination durable de la maladie à l’horizon 2030.

En savoir plus : Une lutte de deux décennies contre les maladies tropicales négligées

  1. 20
    ans de partenariat avec l’OMS
  2. 100 M$
    d’aide financière de Sanofi
  3. -97 %
    de cas de maladie du sommeil entre 2001 et 2019

La maladie du sommeil : sortir de l’oubli – le défi du dernier kilomètre

Le féxinidazole, premier médicament entièrement par voie orale contre la maladie du sommeil, a été distribué en République démocratique du Congo au début de 2020. Si le chemin était long, ce médicament n’en reste pas moins emblématique de la force des partenariats et de la puissance de l’innovation pour lutter contre les maladies tropicales négligées.

La lutte pour l’éradication de la polio

Il y a à peine 30 ans, la poliomyélite était encore un fléau dans plus de 120 pays. Redoutée de tous, elle frappait principalement les enfants causant des paralysies irréversibles. Aujourd’hui, grâce à une solide coordination mondiale axée sur la vaccination, la polio est devenue une maladie quasi invisible.

Pilotée par l’OMS, l’Initiative mondiale pour l’éradication de la polio a été lancée en 1998 par toutes les parties prenantes engagées dans la santé publique mondiale. À cette date, la polio était endémique dans 125 pays et entraînait, chaque année, une paralysie irréversible chez plus de 350 000 enfants. Depuis, grâce à la solide collaboration des acteurs de l’initiative, les cas de polio paralysante ont diminué de plus de 99 % et seuls deux pays signalent encore des cas de transmission du poliovirus sauvage.

Avec nos vaccins antipoliomyélitiques par voie orale (OPV), nos vaccins polio inactivés (IPV) et nos vaccins combinés pédiatriques, nous contribuons depuis le début à la lutte contre la polio et continuons de jouer un rôle essentiel dans la fourniture de vaccins contre cette maladie.

La maladie a récemment refait son apparition dans plusieurs régions du monde sous l’effet de crises socio-économiques et sanitaires qui ont empêché les populations de bénéficier d’un accès optimal à tous les vaccins nécessaires. Plus récemment, de nombreux programmes de vaccination ont été interrompus ou perturbés par la pandémie de COVID-19, exposant à nouveau les jeunes enfants au risque de contracter la polio.

En savoir plus : La polio, presque hors de vue mais jamais hors d’esprit

Contribution aux initiatives internationales de santé publique pour éradiquer la polio

En 2020, Sanofi a fourni à l’échelle mondiale 

  1. 372 millions
    de doses de vaccin OPV dont 345 millions de doses à l’UNICEF
  2. 115 millions
    de doses de vaccin IPV dont 66 millions de doses à l’UNICEF
  3. 10
    vaccins combinés supplémentaires contenant l’IPV ont été distribués dans le monde pour prévenir jusqu’à six maladies infantiles

Polio : Des héros méconnus au Pakistan

Au Pakistan, de véritables héros font en sorte que les enfants bénéficient du meilleur accès possible à la vaccination contre la polio, même pendant la pandémie de COVID-19.